about

philippe neau France

===HERE=== TRACKS RELEASED FOR COMPILATIONS, REWORKS OR REMIXES

contact / help

Contact philippe neau

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: cigales à l'orage
Ceriana, Italie - 10.08.2016 at 14.35
Track Name: Pasted, Path, Past (with Marco Lucchi)
===== WORDS ABOUT =====

Les futures fenêtres
Livrent le sommeil
Avec l’angoisse de l’abime
Entre deux verres et un vide
En séparent l’air de l’air
Un tunnel très mince
Sans colonne
J’étouffe de ne pouvoir l’effort
Au-delà de l’inévitable
Je suis condamné à créer
Les sentiments d’impuissance
Une conversation caricaturale de l’obscurantisme
Du contrôle des apparences
Un danger pour tous et partout

by Réjean Desrosiers © 2016 09 07 004
Track Name: Bruine
===== WORDS ABOUT =====

notes 1
Cette vision a pris forme au cours de marches lentes et rêveuses dans le paysage.
Mes pensées et mes sons se sont ainsi fixés autour du « à peine jour", du brouillard, du froid, des gouttes de pluie, de l'eau de l’étang, des arbres, des nuages bas,
du vent, des chants proches, des bruits secrets du déplacement et du son de mon de esprit.
notes 2
Février matinal.
torpeur froide. givre saisissant
le brouillard épais, regard tendu.
des profondeurs insondables. Fine pluie, l'eau gît.
les feuilles s’égouttent, la terre s'ouvre.
les oiseaux s’échappent. l'eau s'engouffre.
Battements telluriques. Perséphone prisonnière
sans lumière. le Géant sonde l'horizon.

notes 1
This vision took shape during slow and dreamy walks in the landscape.
My thoughts and my sounds were thus fixed around the "hardly day", the fog, the cold, the raindrops, the water of the pond, the trees, the low clouds,
the wind, the close songs, the secret sounds of moving and the sound of my mind.
notes 2
February early in the morning.
Cold sleepiness. Frost striking
Thick fog, the look is tense.
Of unfathomable depths. Fine rain, water lies.
The leaves drip, land opens.
The birds escape. Water rushes.
Telluric beats. Persephone prisoner
without light. The Giant probes the horizon.


----------------------------- ------------------------------ -----------------------

Je m’en souviens
Le froid était intense
C’était le matin
À présent une faille s’ouvre
Juste devant
J’avais sous-estimé ce lieu
Ce mur n’est plus une frontière
C’est une porte entre les pierres
Un pouvoir pour disparaitre
En laissant ces confessions derrière
C’est un autre monde
Je suis pris au piège
Je ne peux plus reculer
Je ne peux plus l’éviter
La lumière s'estompe
Et l'obscurité prend place et perdure
Je suis fatigué de mon passer
Je serai fatigué de se future
Une fuite sans présent

by Réjean Desrosiers © 2017 04 30 001